Pas cher Renault avis CLIP V157 sur le test d’injection Scenic

Cette semaine, j’ai eu l’occasion d’utiliser un Renault Clip 157 sur mon Scenic pendant une heure.

Renault_CAN_Clip_package

ce matin, on raccorde un boîtier d’interface à la prise dans la boîte à fusibles:

renault-Clip-157-1

Ce boîtier est relié au PC du Clip par un long cordon USB.

La valise est en général sur une table roulante mais, pour un essai routier, on peut la mettre sur le siège ou les genoux du passager:

Clip-157-2

J’ai pu passer un peu de temps sur le calculateur d’injection et faire quelques copies d’écran.

Le menu injection se présente comme ça:

JA0Fmenu-3

On peut visualiser toutes sortes de paramètres:

JA0Fralenti-avant-4

JA0Fralenti-apres-5

On peut se concentrer sur une fonction, par exemple le cliquetis:

JA0F-cliquetis-6

le ralenti:

 

JA0F-ralenti-7

ou la richesse:

 

JA0F-richesse-8

Concernant la riichesse, je me suis penché sur le fameux essai routier censé initialiser la correction adaptative

des dispersions peuvent intervenir sur les composants du système d’injection, et amèner la correction à se décaler vers 0 ou 255, pour obtenir la richesse 1.

La correction adaptative permet de décaler la cartographie d’injection pour recentrer la régulation de richesse sur 128 et lui conserver une autorité constante de correction vers l’enrichissement ou l’appauvrissement.

La correction adaptative de régulation de richesse se décompose en deux parties :
– correction adaptative prépondérante sur moyennes et fortes charges moteur (lecture du #30),
– correction adaptative prépondérante sur le ralenti et les faibles charges moteur (lecture du #31).

Les corrections adaptatives prennent 128 comme valeur moyenne après initialisation (effacement mémoire) et ont des valeurs butées.

Les corrections adaptatives ne travaillent que moteur chaud en phase bouclage (#35 variable) et sur une plage de pression collecteur donnée.

Il est nécessaire que le moteur ait fonctionné en mode bouclage sur plusieurs zones de pression pour que les corrections adaptatives commencent à évoluer pour compenser les dispersions de richesse de fonctionnement du moteur.

Il sera donc nécessaire, suite à la réinitialisation du calculateur (retour à 128 des #30 et #31) de procéder à un essai routier spécifique.

ESSAI ROUTIER
Conditions :
– moteur chaud (température d’eau > 70° C)
– ne pas dépasser un régime moteur 4 000 tr/min.
Pour cet essai, il est conseillé de partir d’un régime moteur assez bas, sur le rapport de 3ème ou 4ème avec une accélération très progressive de façon à stabiliser la pression désirée pendant 10 secondes dans chaque zone (voir tableau).

REMARQUE : par exemple, on essaiera, pour la plage n° 1, de tenir la moyenne de 335 mbars pendant au moins 10 secondes.

des dispersions peuvent intervenir sur les composants du système d’injection, et amèner la correction à se décaler vers 0 ou 255, pour obtenir la richesse 1.

La correction adaptative permet de décaler la cartographie d’injection pour recentrer la régulation de richesse sur 128 et lui conserver une autorité constante de correction vers l’enrichissement ou l’appauvrissement.

La correction adaptative de régulation de richesse se décompose en deux parties :

– correction adaptative prépondérante sur moyennes et fortes charges moteur (lecture du #30),

– correction adaptative prépondérante sur le ralenti et les faibles charges moteur (lecture du #31).

Les corrections adaptatives prennent 128 comme valeur moyenne après initialisation (effacement mémoire) et ont des valeurs butées.

Les corrections adaptatives ne travaillent que moteur chaud en phase bouclage (#35 variable) et sur une plage de pression collecteur donnée.

Il est nécessaire que le moteur ait fonctionné en mode bouclage sur plusieurs zones de pression pour que les corrections adaptatives commencent à évoluer pour compenser les dispersions de richesse de fonctionnement du moteur.

Il sera donc nécessaire, suite à la réinitialisation du calculateur (retour à 128 des #30 et #31) de procéder à un essai routier spécifique.

ESSAI ROUTIER

Conditions :

– moteur chaud (température d’eau > 70° C)

– ne pas dépasser un régime moteur 4 000 tr/min.

Pour cet essai, il est conseillé de partir d’un régime moteur assez bas, sur le rapport de 3ème ou 4ème avec une accélération très progressive de façon à stabiliser la pression désirée pendant 10 secondes dans chaque zone (voir tableau).

REMARQUE : par exemple, on essaiera, pour la plage n° 1, de tenir la moyenne de 335 mbars pendant au moins 10 secondes.

essai-richesse-K7M-2-9

Suite à cet essai, les corrections sont opérationnelles.

Le #31 varie plus sensiblement sur les ralentis et faibles charges, et le #30 sur les moyennes et fortes charges, mais tous les deux travaillent sur l’ensemble des plages de pression collecteur.

Il faudra poursuivre l’essai, par un roulage en conduite normale, souple et variée sur une distance de 5 à 10 kilomètres.
Relever après l’essai les valeurs des #30 et #31. Initialement à 128, elles doivent avoir changé. Sinon, recommencer l’essai en prenant soin de bien respecter les conditions d’essai.

—>

Les paramètres d’adaptation #30 et #31 étaient à 114 et 104 au début mais, j’ai eu beau débrancher la batterie 10′, ne sont pas revenus à 128.

J’ai tout de même tenté l’essai routier en utilisant la fonction “enregistrement d’état et de paramètres” (voir menu ci-dessus).  Cette fonction permet de choisir jusqu’à 6 valeurs et de les enregistrer en choisissant la période d’échantillonage et le temps d’enregistrement.

J’ai retenu:
– régime moteur
– pression d’admission (mesurée par le capteur de dépression)
– les paramètres #30 et #31 objet de l’essai
– la paramètre de correction de richesse #35
– l’état de régulation

C’est quasiment mission impossible de maintenir les plages de pression demandées pendant 10″ car la pédale d’accélérateur des Scenic n’est pas douce et la dépression est extrêmement sensible.  Je me suis aperçu que le mieux est de trouver une montée régulière et peu fréquentée pour que la voiture n’accélère pas trop et de maintenir l’accélérateur fixe.  Dur dur pour les garagistes hollandais.

En insistant bien, j’ai pu enregistrer une évolution de l’adaptatif #31

JA0F-enr 5-10

Ceci est OBD2 Diagnostic Appareil  du support technique du site Web OBD2DIY.fr:Pas cher Renault avis CLIP V157 sur le test d’injection Scenic

sales